Menu
À l'écran

A découvrir : La série About a boy

Samedi 18 octobre 2014

A découvrir : La série About a boy

aboutaboyyy

Pour ce premier article, je ne pouvais que vous parler d’une série télévisée. Mais laquelle ? J’en regarde tellement et je suis pressée de vous les présenter toutes, petit à petit. Du coup, à la place de tirer au sort ou d’essayer de trouver une quelconque logique, je vais vous parler d’une série qui est de retour sur les écrans américains cette semaine : About a boy.

Mardi soir, la saison 2 a débuté outre-Atlantique. Le retour de Will Freeman, Marcus et Fiona Bowa, trois personnages attachants qui vont vous faire craquer ! Apparue sur la chaîne NBC le 22 février 2014, la première saison de 13 épisodes a vite trouvé son public et a été renouvelée pour une deuxième saison début mai dernier.

Le synopsis :

Will Freeman est un grand enfant qui préfère boire et s’amuser que travailler et vivre avec des responsabilités. Il enchaîne les filles sexy et vit grâce aux royalties d’une chanson qu’il a écrite il y a des années et a connu un énorme succès en période de Noël. Mais sa vie tranquille et bien arrosée va changer lorsque Fiona Bowa et son fils Marcus emménagent à côté de chez lui. Le jeune garçon, impopulaire à l’école et sans figure paternel à ses côtés, va s’attacher à son nouveau voisin et faire naître une relation touchante et amusante. Issue du roman du même nom de Nick Hornby sorti en 1998, l’histoire a aussi donné naissance à un film en 2002 avec Hugh Grant, Nicholas Hoult, Toni Collette et Rachel Weisz.

midseasontv-aboutaboy__span

Rien d’exceptionnel à priori, alors pourquoi regarder ? Parce les personnages sentent la fraîcheur et sont tellement attachants qu’on aimerait les compter dans nos amis. Quand certaines scènes sont drollissimes, d’autres sont touchantes à souhait. Une série où l’amour entre les hommes et les femmes n’est pas le sujet principal, où ne se demande pas quand les deux acteurs principaux du sexe opposé vont finir ensemble et avec laquelle on est sûrs de passer un bon moment en toute simplicité. Non, ce n’est pas une série révolutionnaire qui va vous faire dire « Waw » à la fin de chaque épisode et de laquelle vous pourrez critiquer la créativité énorme de la réalisation d’un point de vue technique. Ce ne sont pas des épisodes qui resteront dans les annales et gagneront de nombreux prix aux grandes cérémonies. Mais tout ce qu’on demande à une comédie de ce style, et on en a besoin dans nos quotidiens stressants, c’est de nous faire rire et de nous divertir, et ça c’est un pari gagné.

J’ai commencé la série plus pour l’acteur David Walton, qui joue Will Freeman, que pour ce que me proposait le trailer qui me donnait tout de même envie. Je l’ai découvert dans la comédie Bent, déjà sur NBC, en 2012. Cette dernière n’était pas un chef d’oeuvre et son annulation plus que rapide après six épisodes n’a pas été une surprise. Mais le jeu d’acteur de David Walton était déjà bien visible et les comédies, il est fait pour ça. Il a également joué dans Perfect Couples, est apparu dans plusieurs épisodes de la série New Girl (Il a joué Sam, le petit ami de Jess) mais aussi dans le film Burlesque (Un petit rôle de Dj aux côtés de Christina Aguilera, Cher, Cam Gigandet et Eric Dane). Après le premier épisode, la première chose à laquelle j’ai pensé, c’est que About a boy est la série la plus mignonne et chouette que j’ai regardé jusqu’à aujourd’hui. Un dessert citrique et doux à la fois tel un plaisir gourmand interdit car il pourrait faire grossir. Un mélange d’humour et de scènes qui restent en mémoire un moment pour leur simplicité et leur innocence. La scène qui clôture le premier épisode est captivante et réellement touchante. Une belle façon de marquer les premiers pas d’une série qui se révèle être une belle surprise, qu’on dévore de façon inattendue.

74d16ed669dd4fd5cfb3d09508ab114d

Le jeune et très talentueux Benjamin Stockhalm trouve lui aussi dans About a boy une place pour exprimer son talent trop vite rangé au placard suite à l’annulation de 1600 Penn (NBC également) après une saison en 2013 ou encore de Sons of Tucson sur la chaîne FOX en 2010. Il joue Marcus Bowa, un enfant sans ami car il ne rentre pas dans la norme, auquel on peut parfois s’identifier et qui donne le sourire à chacune de ses répliques. Quant à Minnie Driver qui interprète Fiona Bowa, la maman, on ne peut qu’apprécier sa personnalité d’hippie végétalienne complètement barrée qui nous donne envie de tester des pratiques spirituelles aussi bizarres les unes que les autres. Sa longue filmographie remplies de courts-métrages, films et séries télé comme Will & Grace (NBC, 2003-2004) ou encore The Riches (FX, 2007-2008), est une preuve qu’elle n’est pas là par hasard.

Je ne peux que vous conseiller de déguster cette petite douceur après une journée chargée de travail par exemple, pour décompresser et plus si affinités.

En attendant de vous lancer, je vous propose d’écouter « Comeback Kid » la chanson du générique, de l’artiste Brett Dennen. Elle est déjà pleine de soleil :

1 Commentaire

  • Laura
    9 août 2015 à 18 h 03 min

    Elle a l’air vraiment bien 🙂

    Réponse

Répondre à Laura Annuler la réponse