Menu
Musique

A l’écoute du chanteur Hunter Hayes

Lundi 3 avril 2017

A l’écoute du chanteur Hunter Hayes

© Youtube

Ça me rend un peu nostalgique de vous parler de cet artiste parce que je me suis rendue compte que j’ai commencé à l’écouter au tout début de l’année 2012. Alors certes ça ne fait « que » cinq ans mais … je n’avais même pas encore vingt ans (j’allais les avoir mais ça ne compte pas voyons) ! Et me voilà partie dans les souvenirs. Ça fait tout drôle de penser à tout ce qui s’est passé depuis … Et à quel point le temps passe vite aussi … Enfin, là n’est pas la question. Vous vous en fichez que j’approche dangereusement de mon quart de siècle et de la mini crise existentielle qui va avec. Mais comme dirait l’autre, c’est peut-être un détail pour vous mais pour moi, ça veut dire beaucoup ♫ (Ok, je m’accompagnes moi-même vers la sortie …) Je profite donc de cette petite note musicale pour en revenir à nos moutons : le chanteur country Hunter Hayes ! Il mérite tellement mieux que cette introduction pourrie … J’ai honte !

Déjà, il faut savoir qu’il a débuté sa carrière musicale à deux ans (WHAT ? 😮 C’est fou), qu’il a très vite enchaîné des petits événements pour se retrouver à sept ans devant le président des Etats-Unis Bill Clinton à la maison blanche, rien que ça. Il continue son chemin tranquillement après ça et collabore avec divers artistes avant de sortir son premier album éponyme en 2011 à l’âge de 20 ans. C’est quelques mois après la sortie de cet album aux USA que j’ai découvert sa musique sur Internet avec son premier single « Storm Warning » pour lequel j’ai eu un véritable coup de cœur. Il est chanteur, auteur (il a co-écrit toutes ses chansons sans exception), compositeur et il est capable de jouer plus de 30 instruments (moi je pense qu’avec un peu d’aide je dois pouvoir jouer du triangle et encore, je suis pas sûre). Il a aussi gagné plusieurs prix et été nominé pour beaucoup d’autres, dont cinq nominations aux Grammy Awards. Il parle français car il a des ancêtres de chez nous (vous pouvez l’entendre chanter en français à l’âge de 11 ans sur Youtube, trop mignon). Et il est le plus jeune artiste masculin a avoir atteint la première place du classement country Billboard. Banal quoi 😀

Je dirais pas que j’ai grandi en écoutant de la musique country, mais mon père aimait bien donc j’ai entendu quelques chansons ici et là, entre du Mike Brant, Tracy Chapman et surtout Céline Dion dont il était un grand fan (comme ma grande sœur, donc j’en ai entendu beaucoup du Céline en grandissant). Je dirais pas non plus que mon amour pour la musique country vient totalement de là mais c’est probablement loin d’être innocent.

Il faut savoir qu’en Belgique et en France, la majorité des gens ont une image assez négative mais surtout erronée de la musique country. Souvent, c’est vu comme les quelques notes assez festives et basiques qu’on a tous entendu dans des fêtes de villages avec le visuel du groupe de personnes (majoritairement âgées) qui danse dessus à coup de petits pas à droite, petits pas à gauche, en avant, en arrière, on recommence, sur un rythme assez lent. Non pas que je veuille minimiser la danse country, mais c’est l’image que les gens ont bien souvent. Je me souviens encore d’un long trajet en voiture avec ma sœur où après avoir écouté chacun des CDs qu’elle avait dans l’habitacle, j’ai branché mon mp3 et je lui ai dit que j’allais mettre de la musique country. Elle a eu peur et puis à la moitié de la première chanson elle m’a dit « C’est ça la musique country ? Je m’y attendais pas, c’est super bien en fait ! »

La seule artiste country a avoir réussi à percer chez nous et avoir une place sur les ondes, c’est Taylor Swift. Qui a d’ailleurs depuis ses débuts laissé ce style derrière elle pour passer à de la pure pop. Pourtant, je suis sûre et certaine que de nombreux artistes américains du genre pourraient avoir beaucoup de succès chez nous, ce qu’ils font est très moderne et vraiment génial. J’ai du mal à comprendre pourquoi ça ne passe pas la douane ! Surtout qu’au Royaume-Uni par exemple, ils en écoutent, ce n’est pas toute l’Europe qui se prive (Aux Pays-Bas aussi ils connaissent, avant qu’on me parle du Brexit).

Du coup, retour en février 2012, période où je commençais à écouter de la musique country de ma propre initiative progressivement. A l’époque, je me laissais encore bien influencée par les radios et chaînes musicales et je n’utilisais pas encore Internet pour découvrir tout ce qu’on nous cachait et pour me faire mes propres playlists. J’y découvre Hunter Hayes avec « Storm warning » et pendant longtemps c’est la seule chanson de lui que j’ai connu. Je l’ai écoutée et ré-écoutée à l’infini. Et je l’aime toujours autant aujourd’hui, elle donne la banane. Et puis j’ai fini par découvrir d’autres chansons dont « Wanted ». Issue de son premier opus, vendue à plus de 3,5 million de copies, c’est son plus gros succès. Une chanson d’amour que, faut l’avouer, beaucoup de filles rêveraient d’avoir à leurs noms. Une vraie gourmandise musicale douce et sucrée (je vous jure que ça a du sens pour moi quand je dis ça, mais je peux comprendre si vous ne me suivez pas sur ce coup-là) avec des paroles justes et poétiques. Moment guimauve bonjour ♥

Et le même jour, j’ai découvert « I want crazy » … COUP DE COEUR. C’est son quatrième single (son troisième étant « Somebody’s heartbreak ») sorti en 2013, tout droit de la ré-édition de son album éponyme avec des chansons supplémentaires. Et quelle pépite ! En plus d’avoir un rythme qui vous donne le sourire et une irrésistible envie de danser, la chanson me correspond énormément. Rien que le titre nourrit totalement mon éternel optimisme. Et les paroles …

I wanna be scared, don’t wanna know why

Wanna feel good, don’t have to be right

The world makes all kinds of rules for love

I say you gotta let it do what it does

There’s no such thing as wild enough,

And maybe we just think too much

Who needs to play it safe in love?

Let’s be crazy!

(Qu’on pourrait traduire par : « Je veux avoir peur, je ne sais pas pourquoi. Je veux me sentir bien, inutile que ce soit juste. Le monde a tant de règles pour l’amour, je dis qu’on doit juste laisser les choses se faire. Il n’y a pas de telle chose que « assez sauvage » et peut-être que l’on pense trop. Qui a besoin de jouer la sécurité en amour ? Soyons fous ! » Ça perd toujours de son sens d’une langue à l’autre, mais au cas où certaines personnes ne comprendraient pas un mot d’anglais, j’ai essayé de faire au mieux).


La musique commence à 47 » si vous voulez passer l’intro du clip.

En 2014, il sort « Storyline », son deuxième album. Qu’il présente avec « Invisible », un premier extrait très personnel qui parle du harcèlement en général, dont il a malheureusement fait l’expérience à l’école, comme de bien trop nombreuses personnes toujours à l’heure actuelle. Il la dédie aussi plus largement à toutes les personnes qui se sentent incomprises.

Les paroles sont sublimes, vraiment.

Crowded hallways are the loneliest places for outcasts and rebels

Or anyone who just dares to be different

And you’ve been trying for so long to find out where your place is

But in their narrow minds there’s no room for anyone who dares to do something different

Oh, but listen for a minute

Trust the one who’s been where you are

Hear me out, there’s so much more to life than what you’re feeling now

So your confidence is quiet. To them quiet looks like weakness

But you don’t have to fight it. ‘Cause you’re strong enough to win without a war

Yeah, I promise you don’t need to hide it anymore

Oh, and never be afraid of doing something different

Dare to be something more

(Traduction : « Les couloirs bondés sont les lieux les plus solitaires pour les exclus et les rebelles.

Ou ceux qui osent être différents. Et vous avez essayé depuis si longtemps de savoir où se trouve votre place. Mais dans leurs esprits étroits, il n’y a pas de place pour quiconque ose faire quelque chose de différent. Oh, mais écoutez une minute, faites confiance à celui qui a été là où vous êtes.

Écoutez-moi, la vie est bien plus belle que ce que vous ressentez maintenant.

Votre confiance est calme. Pour eux, le calme ressemble à une faiblesse. Mais vous n’avez pas à le combattre. Parce que vous êtes assez fort pour gagner sans guerre. Je vous promets que vous n’avez plus besoin de vous cacher. Oh, et n’ayez jamais peur de faire quelque chose de différent. Osez être quelque chose de plus. »)

Après ça, « Tattoo » (second single extrait de l’album « Storyline ») et l’année suivante, en 2015, un troisième album intitulé « The 21 Project » porté par la chanson « 21 ». Un univers toujours rempli d’énergie auquel il vient apporter un peu de rock le 9 septembre 2016 avec trois nouvelles chansons qu’il sort le jour de son anniversaire, pour ses 25 ans. « Amen » qui parle de bonheur nouvellement découvert, « Young blood » et « Yesterday’s song ». Un avant goût de son quatrième album qui doit sortir cette année (MAIS QUAND HUNTER ? QUAND ? #impatience) Tout ce qu’il a dit pour le moment c’est que son nouvel album « est à propos de changement, laisser des choses derrière soi et prendre un nouveau départ ». Il a aussi sorti « All for you », pour la bande son du film « Monster Trucks » (« Monster Cars » en français).

Il a offert un clip à « Yesterday’s song » il y a quelques jours et alors qu’on pensait que ça parlait clairement d’une fille, d’une ancienne histoire d’amour, on s’est rendu compte que pas tout à fait. C’est bien plus que ça puisqu’il nous a surprit en interprétant clairement une réflexion sur sa carrière. Entre une boule disco cassée (qui représente ses anciens succès ?), une utilisation très intelligente de miroirs (entre réflexion, image de soi, passer de l’autre côté du miroir, représentation du mouvement, etc.) et des extraits de ses anciens clips auxquels il dit, en quelque sorte, au revoir. Ça faisait longtemps que je n’avais plus trouver un clip aussi intéressant. Hunter a déclaré que c’est une manière de dire que notre passé ne doit pas définir qui l’on est pour toujours ; que l’on doit chérir notre passé et en être fier car on est qui l’on est grâce à lui mais qu’il faut penser au futur, le rêver et le construire.

Il a mûri et sa musique doit évoluer avec lui. Mais ce qui n’a pas changé, c’est que ses chansons me donnent toujours envie de sauter dans tous les sens ! Pas vous ?

Et je ne peux conclure sans préciser que j’adooore l’instrumental de « Love too much » !

Vous aimez ce qu’il fait ?

 

 

© Joseph Llanes

4 Commentaires

  • DeuxAimes
    4 avril 2017 à 10 h 04 min

    Hello ! Je découvre totalement ce chanteur grâce à toi ! C’est vrai que le country n’a pas très bonne réputation chez nous, mais de temps à autre, je ne trouve pas ça désagréable! Enfin, il y a country et country aussi…
    J’ai passé quelques minutes à écouter les chansons et j’ai bien aimé I Want Crazy ! ^^
    Bon, ce n’est pas un coup de coeur pour moi mais une jolie découverte c’est vrai ! ;D
    Merci pour ce joli moment en tout cas ;D
    Bise, à Bientôt
    Marine (DeuxAimes)

    Réponse
    • Mimelia
      4 avril 2017 à 17 h 28 min

      Ravie d’avoir pu te faire découvrir cet artiste et que tu apprécies « I want crazy » 😀 Merci pour ton commentaire ! Bise, à bientôt 🙂

      Réponse
  • Natieak
    11 mai 2017 à 10 h 22 min

    Est ce que je vais me taper la honte si je te dis que je ne le connaissais pas? gloups!
    On peut dire qu’il a trouvé sa vocation très jeune! Chez nous, on joue de quelques instruments surtout les enfants d’ailleurs, mais on se contente de deux instruments, 30 c’est juste fou, il est doué!!
    Le country ,c’est surtout le chéri qui aime bien l’écouter. Il écoutent régulièrement plusieurs articles américains qui ont déjà un bel carrière. Il faudrait que je lui parle de celui-ci.
    Merci pour la découverte

    Réponse
    • Mimelia
      11 mai 2017 à 10 h 43 min

      Mais non, pas de honte du tout ! Je ne compte pas publier d’article sur des artistes très connus chez nous, je n’y trouve pas beaucoup d’intérêt. Peut-être juste sur certains concerts pour donner mon avis sur leur show, etc. Mais c’est tout. Justement, mon but est que les gens découvrent des artistes donc ton commentaire me fait très plaisir 😀 Merci !!

      Effectivement, il a commencé jeune. Parfois ça me complexe un peu toutes ces personnes haha C’est vraiment chouette que les instruments aient une place chez vous, ce n’était pas du tout le cas chez moi. J’aurais adoré pourtant !

      Quel bonheur d’apprendre que ton chéri écoute de la country, c’est tellement rare en France et en Belgique, les artistes country ne sont pas du tout connus malheureusement. J’aimerais tellement qu’ils le soient, histoire d’avoir des gens avec qui en parler et surtout histoire que ces artistes fassent des concerts chez nous ! Qui écoute-t-il ?
      Merci pour ton commentaire.

      Réponse

Laissez une réponse