Menu
Musique

Concert de Bethany Joy Lenz : du talent au goût amer

Mardi 27 octobre 2015

Concert de Bethany Joy Lenz : du talent au goût amer

Fin septembre, la chanteuse et actrice américaine Bethany Joy Lenz a proposé un concert unique dans la capitale française. Un moment très attendu, entre talent et déception. Un rendez-vous musical qui m’a laissé perplexe …

Bethany Une

Quand j’ai appris que Bethany Joy Lenz profitait de son passage à Paris à l’occasion d’une convention One Tree Hill pour programmer un concert dans la capitale, j’étais très contente. Après j’ai découvert le prix (50 euros la place) et je me suis dit que les vidéos Youtube étaient peut-être assez pour regarder l’artiste. Je me dit que, par exemple, j’ai payé le même prix pour le groupe Maroon 5 alors qu’ils sont sept sur scène, qu’ils viennent dans le pays exprès pour l’occasion, qu’il y a des premières parties et que bon, Maroon 5 quoi … Malgré tout l’amour que j’ai pour Bethany Joy Lenz, ce n’est pas une chanteuse qui a une carrière musicale ultra impressionnante. Elle a le talent, ça oui. Mais 50 euros … Une belle somme qui a de quoi faire hésiter.

A une heure de la fermeture de la billetterie de l’événement, une dizaine de jours avant le jour J, je me dis que bon, je l’aime quand même vraiment bien cette artiste et que je n’aurais peut-être plus l’opportunité de la voir sur scène : je craque. Je dis adieu à la récompense de quelques heures de travail et bonjour aux pâtes blanches pour le reste du mois. Les jours passent rapidement et nous voilà le dimanche 27 septembre. Après une journée sans voiture (ou presque) dans la capitale (un petit bonheur dans une ville comme Paris) et la visite de quelques jardins d’habitude fermés au public mais exceptionnellement ouverts ce week-end là, il est temps de se mettre en route pour le concert qui avait lieu à l’hôtel Hyatt Regency Paris Etoile.

Sur place, une belle file pour échanger notre ticket reçu par e-mail contre la vraie place numérotée (attribuée par date d’achat), avant d’aller attendre devant les portes de la salle. Je retrouve une connaissance qui me conte un peu le week-end de folie qui s’achève pour elle aux côtés de plusieurs acteurs de la série One Tree Hill (Les Frères Scott en français). Le concert annoncé à 20h ne débutera qu’un peu moins d’une heure plus tard. Sur scène : Bethany, que j’ai regardé durant des années derrière un écran quand elle prêtait ses traits au personnage d’Haley James Scott dans ma série préférée, dont j’ai écouté les chansons des tonnes de fois … Émotions … C’est parti.

On s’installe tous à notre place, je suis loin, je vais probablement regretter d’avoir tant hésité avant d’acheter ma place. C’était sans compter sur l’idée de la chanteuse qui lorsqu’elle arrive sur scène (accompagnée de trois musiciens), nous invite tous à se rapprocher, à s’installer par terre, etc. Je me retrouve dans la deuxième rangée de chaises : parfait ! Ils annoncent qu’on échangera par la suite. Elle entame la soirée avec l’un de ses plus gros titres : Halo. Le public chante déjà et je me dis que sa voix en live … C’est le top !

 

 

Elle enchaîne ensuite avec Flying Machine, Get back to gold ou encore Quicksand. Elle s’arrête pour sonder la foule : y a-t-il quelqu’un qui n’a pris ni photo ni vidéo, juste profité du concert ? Allo ? Est-ce qu’il y a quelqu’un ? Personne évidemment. Elle nous demande alors si on veut bien tout déposer, abandonner quelques instants téléphones, caméras et appareils photos. Elle veut nous offrir un cadeau : une toute nouvelle chanson qui n’est pas encore terminée. Mais elle ne veut pas qu’elle se retrouve sur la Toile cinq minutes après. Le staff de l’organisme aux commandes de l’événement se disperse dans la salle pour veiller à ce qu’on garde bien ce moment entre nous. Elle nous apprend le refrain pour le chanter avec elle :

If I had a boat, I’d row.

I’d take us to Mexico.

I would never let you go,

I keep you in my arms.

If I had wings, I’d fly.
We could be alone tonight.
I’m free.

Un superbe morceau que je suis pressée de redécouvrir dans sa version finale et surtout pressée de ré-écouter encore et encore.

On apprend également que pour préparer ce concert unique, Bethany a répété avec les musiciens … via Skype ! Et qu’elle les a rencontré en chair et en os quelques heures auparavant seulement. On ne nous l’aurait pas dit, ça ne se voyait pas. Un band composé de trois musiciens très talentueux. Au moment de les remercier, Bethany sort son smartphone pour lire leurs noms et s’excuse (en anglais bien sûr) « Désolé, mais ce sont des noms très français ». On est au milieu du concert, il est temps de changer de place à nouveau, si nous n’étions pas tout devant, par terre, c’est le moment. Je quitte donc ma chaise d’adoption pour aller vivre la suite du concert à quelques centimètres de Bethany, assise sur le sol. J’ai un peu l’impression d’avoir un concert privé dans mon salon, en plein milieu d’une soirée pyjama (je ne sais pas si c’est moi qui est bizarre (encore que ça je le sais en fait) ou si plusieurs personnes dans la salle ont ressenti la même chose). Ça prend un petit temps de faire bouger la foule, elle chantonne dans le micro comme une douce musique d’ambiance.

Elle reprend avec un court a capella de It’s magic et enchaîne avec un morceau plus jazzy, Summertime. Pour ce dernier, elle s’empare d’une chaise pour s’installer et nous fait même un peu la pin up vintage « I can cook too » (« Je cuisine aussi ») :

Et après Scheming star et Songs in my pocket, elle nous remercie et s’en va.

L’animateur/traducteur du concert nous glisse que si on fait assez de bruit, elle reviendra peut-être. On applaudi, crie, tape des pieds probablement, enfin, tout le monde s’y met. Elle revient, une feuille à la main. Elle a choisi Hey Jude pour le rappel. Quelle jolie chanson et superbe reprise … Sauf que ça me choque qu’elle ai eu besoin des paroles, je dois être honnête. Mais bon, je profite du moment, je savoure ces dernières secondes. Tout va très vite, elle fini le dernier mot, bredouille à peine un merci/au revoir et s’en va en courant. Je n’ai pas trop compris, c’est fini ? Elle ne salue pas avec les musiciens ? Elle nous fait pas un petit discours ? On fait du bruit, beaucoup de bruit, on est motivés, mais on fini par comprendre qu’elle est partie et qu’on doit gentiment se diriger vers la sortie aussi. J’ai le vague sentiment d’être une enfant qui n’a pas eu sa photo avec Mickey alors que j’avais fait la file mais qu’il doit partir faire un spectacle devant le grand château. La vague impression qu’on m’a volé les oreilles de Minnie que j’avais acheté à l’entrée du parc (oui je suis une grande enfant, qui plus est en manque, j’aimerais bien retourner à Disneyland, ça se ressent tant que ça?) Bon ok, l’impression d’être une enfant à qui on a dit non pour aller caresser le petit chien trop mignon qui vient de passer. Alors je baisse la tête, je fais une petite moue triste (qui fait craquer n’importe qui quand on est haut comme trois pommes et qui perd tout son effet quand on grandit, injustice!) et me dit intérieurement « Mais c’était cool quand même. Non ? » Je ne réponds pas.

En tout, changement de places compris, petite pause avant le rappel également, les traductions de ce que disait Bethany, le concert aura duré une cinquantaine de minutes. Un euro la minute donc … En sortant du bâtiment je ne sais que penser : suis-je déçue ou ravie de l’avoir vue et entendue en live ? Quelques semaines plus tard, je dois avouer que la réponse est simple : un peu des deux. Je ne regrette pas. Parce que Bethany Joy Lenz, parce que One Tree Hill … Mais la sortie de scène a gâché un peu le petit cocon dans lequel on était, une fin bâclée. Un concert ultra court. Quant au prix, beaucoup trop élevé ! Une belle expérience, qu’il fallait faire. Est-ce que je prend un ticket si elle programme un concert lors de la prochaine convention l’année prochaine ? Pas sûre, parce que je n’aime pas me faire voler mes oreilles et je voulais vraiment, sincèrement, profondément, ma photo avec Mickey après avoir attendu. Et quand je repense à ce concert, j’ai encore ce sentiment.

2 Commentaires

  • Marie
    3 novembre 2015 à 16 h 45 min

    J’y étais et j’ai le même avis que toi. C’était super mais la fin … Mais c’est chouette de lire ton article, ça rappelle des souvenirs <3

    Réponse
    • Mimelia
      3 novembre 2015 à 21 h 09 min

      Dans un sens, ravie de voir que certains partagent mon avis même si ça signifie déception avec. Mais effectivement c’était un joli concert, on ne peut pas nier la très belle voic de Bethany et ses chansons qui rappellent de nombreux souvenirs!

      Réponse

Répondre à Marie Annuler la réponse